Author: Chloé CHAMOUTON

Bistrots de Cuisiniers

27 ème édition du salon des vignerons indépendants : Lyon célèbre la treille

  |   Actualités

Du 26 octobre au 30 octobre 2017, Lyon célèbre le nectar du dieu Bacchus à la halle Tony Garnier à l’occasion de la 27 ème édition du salon des vins des vignerons indépendants. Une édition placée sous le signe de la convivialité, du partage, de la découverte et des émotions gustatives. Une immersion au cœur des terroirs L’occasion de s’initier à l’art de la dégustation, d’affiner votre nez et votre palais auprès d’experts vignerons qui vous présenteront toutes les subtilités de leurs vins et vous parleront avec passion des cépages et de leurs terroirs. Une immersion au cœur des chais et de la diversité viticole. Cette déambulation au cœur des techniques viticoles et des terroirs ne peut s’effectuer qu’avec un verre Inao, offert à l’entrée ! Ce salon s’adresse certes aux particuliers, mais également aux professionnels, notamment aux restaurateurs soucieux des accords mets et vins qui subliment leurs spécialités. Des vins présents notamment sur la carte de la brasserie Léon de Lyon, qui reflètent la multiplicité des régions. Parmi les vins sélectionnés figurent des cuvées de Provence et de Vacqueyras. Ce salon permet également aux sommeliers de goûter les vins et de donner leurs appréciations sur diverses cuvées présentes sur les stands. Les coups de cœur de Julien Caumes, sommelier de Léon de Lyon A l’occasion de cette nouvelle édition, Julien Caumes,  sommelier de Léon de Lyon livre ses coups de cœur. Parmi ses préférences, les coteaux du Languedoc Terrasse du Larzac AOC depuis 2014 du domaine Mas Cal Demoura Vincent et Isabelle Goumard, qui s’étend sur 14 hectares de vignes en biodynamie à 30 km à l’ouest de Montpellier en terroir argilo Calcaire. « En blanc, je conseille de déguster la cuvée l’Etincelle, élaborée à partir d’un cépage chenin blanc, petit Manseng, Viognier. Il s’agit d’un vin très minéral sur des notes en bouche de pêche blanche et d’agrumes ». Ce vin accompagne parfaitement un plat emblématique de Léon de Lyon, la quenelle de brochet cuite au four nappée de sa sauce Nantua. Du côté du rouge, Julien Caumes conseille « une cuvée l’Infidèle à partir de cépages Syrah, Grenache, Carignan, Cinsault. En bouche, cette cuvée révèle des notes de garrigue, de réglisse et de cuir ». « Avec sa cuvée vieilles vignes en rouge 50 % Syrah et 50 % Grenache, le domaine de Grangeneuve en Vallée du Rhône AOC Grignan-les-Adhémar propose un vin intense sur des notes de cassis cuir animal et garrigue, idéal avec le civet de lièvre et ses tagliatelles fraîches aux zestes d’agrumes ».  Autant de vins sélectionnés par Julien Caumes qui se marient avec les spécialités de Léon de Lyon. C’est l’essence même de la gastronomie : trouver une alchimie entre le vin et les mets pour aboutir au plaisir gustatif.

Lire la suite
Bistrots de Cuisiniers

Lyon s’illumine du 14 au 22 octobre

  |   Actualités

Placée sous le sceau des Lumières, la ville de Lyon fait la part belle au cinéma de patrimoine pour cette neuvième édition du festival Lumière.  Un festival qui rend hommage au patrimoine cinématographique au cœur de la ville natale du Cinématographe. C’est donc la mémoire et la vitalité du cinéma qui se dévoile et rayonne à travers 60 lieux de la métropole lyonnaise. L’esprit des Lumières cinématographiques Des films restaurés aux hommages en passant par les rétrospectives de grands cinéastes, les invités et diverses cérémonies, les œuvres culturelles invitent à une visite dans l’histoire du cinéma. L’occasion de déambuler dans les rues et quartiers lyonnais pour bénéficier de ces  séances au sein des salles participant à ce festival, de chiner des objets de collection à la brocante cinéma et photographe et de rencontrer des actrices et acteurs, cinéastes et compositeurs de musique de films. Cette année, le Prix Lumière qui récompense une personnalité du cinéma pour l’ensemble de son œuvre  sera décerné au cinéaste chinois Won Kar Wai. Le patrimoine lyonnais déroule son tapis rouge à cet univers cinématographique. Un tapis rouge qui conduit à éveiller ses yeux mais également ses papilles, en vous conviant à déguster les spécialités traditionnelles de la ville notamment au sein des bistrots et brasseries qui contribuent à l’identité gastronomique de la ville. Se glisser dans la peau d’une star Rue Mercière, le Bistrot de Lyon vous invite même à vous glisser dans la peau d’une célébrité, d’Aragon à Jean-Paul Belmondo. Ce Bistrot en a vu défiler des personnalités du monde artistique et politique, séduits par l’esprit intimiste du lieu. Prendre part au festin en songeant que des artistes se sont assis au même endroit, un rêve que le Bistrot de Lyon exauce. Dès lors que le client pousse la porte de ce lieu, il assiste à un étonnant jeu de chaises musicales entre stars ! En effet, les célébrités  perdurent à travers le temps, leur nom figé pour l’éternité dans le cuir des chaises et des banquettes. Incrustée sur les dossiers, une plaque rend hommage aux convives qui ont fréquenté l’établissement ! Le Bistrot de Lyon se mue au fil de la lecture en bistrot « Grévin » ! La brasserie Léon de Lyon et le Bistrot du Palais vous immergeront également au cœur de l’art et de la gastronomie à l’occasion de ce festival Lumière. Laissez libre cours à votre curiosité !

Lire la suite
affiche biennale

Plongez dans les mondes flottants de la Biennale d’Art Contemporain.

  |   Actualités, Bistrots de Cuisiniers

L’art est au rendez-vous du 20 septembre au 7 janvier 2018 avec la 14 ème édition de la Biennale d’art contemporain à Lyon. La ville est une ode à l’art, tant architectural avec ses édifices impressionnants à l’instar du musée des Confluences, visuel avec sa fresque des Lyonnais, musée à ciel ouvert des personnalités qui ont contribué à la réputation de la ville, que gastronomique avec ses bistrots et brasseries emblématiques à l’instar des Bistrots de Cuisiniers, véritables institutions qui allient décor atypique, art du service et plaisir culinaire. Une déambulation poétique et sensorielle L’exposition confiée à Emma Lavigne, directrice du centre Pompidou Metz fait la part belle aux mondes flottants. C’est tout un univers poétique, expérimental et sensoriel à découvrir. Elaborée comme une déambulation à travers six parcours, cette biennale rend hommage à la liqquidité de Lyon, ville née des eaux. Flux et reflux, archipel de la sensation, circulation infinie, Ocean of Sounds, corps électriques, cosmogonies intérieures, autant d’expériences à vivre pour flotter entre deux eaux. Cette édition se concentre sur deux lieux : le musée d’art contemporain et la Sucrière et sur un lieu nomade, le dôme,  œuvre de Richard Buckminster-Fyller intitulée Radome. Cette biosphère accueillera Clinamen V2 de Céleste Boussier Mougenot, une piscine bleutée à la surface de laquelle des bols de porcelaine blanche évoluent et tintinnabulent pour créer un paysage visuel et auditif apaisant. Plus de 50 artistes seront invités lors de cette Biennale pour donner leurs visions des mondes flottants. L’essence artistique des Bistrots Pour poursuivre votre pérégrination artistique, immergez-vous dans les Bistrots de Cuisiniers afin de régaler vos papilles avec des spécialités locales élaborées avec brio par les équipes  à partir des produits du terroir, dans le respect de la saisonnalité. Le Bistrot de Lyon,  Léon de Lyon et le Bistrot du palais vous font découvrir un paysage esthétique dans l’assiette et artistique sur les murs, mélange d’objets chinés, d’œuvres picturales,  de collections rendant hommage à l’art de la cuisine… De la Biennale jusqu’aux Bistrots de Cuisiniers, suivez le  fil de lard (de l’art) !

Lire la suite
Bistrots de Cuisiniers

Lyon se dévoile au fil de l’eau…. Et de la gastronomie

  |   Actualités, Bistrots de Cuisiniers

A l’occasion de la 34 ème édition des journées du patrimoine les 16 et 17 septembre, la métropole décline sa programmation au fil de l’eau. L’occasion de plonger au cœur d’un territoire fascinant qui allie patrimoines naturels, archéologiques, bâtis, industriels, muséographiques, artistiques témoignant des multiples usages de l’eau. Lyon vous invite à vivre des moments insolites et inédits à travers une exploration de ses trésors. En embarquant à bord d’une péniche, les visiteurs pourront choisir leurs parcours de prédilection pour découvrir la ville autrement, du patrimoine architectural des bords de Saône aux édifices contemporains comme le musée de la Confluence. Autre expérience à vivre : une marche de la Part Dieu à Saint-Exupéry avec Komplex Kapharnaum. Pendant 5 jours, du 13 au 17 septembre, le public est entraîné dans un parcours scénarisé en plusieurs étapes le long du Tram T3. Une aventure que chacun pourra rejoindre à tout moment, rythmée par l’apparition de comédiens, d’artistes décalés….Lyon vous propose également d’ouvrir grand vos oreilles en écoutant les murmures des fontaines de Lyon, telles que la Naïade du parc de la Tête d’Or ou encore la Marianne Garonne place des Terreaux…  De multiples animations vous attendent pour vous immerger dans une atmosphère conviviale et visiter des lieux inédits de Lyon.  Un seul mot d’ordre : la curiosité. Le port de Lyon, le Vieux Lyon, les places, les ruelles, les traboules, autant  d’endroits à expérimenter ! Un patrimoine gastronomique raffiné Sans nul doute que vos pérégrinations patrimoniales vous auront mis en appétit. Les journées du patrimoine sont aussi l’occasion de profiter de la richesse culinaire et des spécialités gourmandes de Lyon. Les gourmets apprécieront une halte dans l’un des bistrots typiques de la ville. Le Bistrot de Lyon et la brasserie Léon de Lyon font figure d’institutions qui cultivent plaisir de la table et art de vivre pour tous les épicuriens. . Lors de vos flâneries dans la rue Mercière, rue particulièrement animée de la ville, succombez à la tentation du Bistrot de Lyon pour  déguster une quenelle de brochet maison, sauce Nantua,  savourer une cervelle des Canuts et vous régaler d’un Gnafron au rhum.  Vous vous trouvez du côté du musée des Beaux Arts ? La brasserie Léon de Lyon rue Pléney titillera vos papilles en vous faisant vivre un moment culinaire inédit à la voiture de tranche, autrefois en service dans tous les établissements prestigieux. Sur  cette voiture, une viande vous est présentée, découpée devant vous et servie à votre table.  Profitez des journées du patrimoine pour mettre tous vos sens en éveil !

Lire la suite
Bistrots de Cuisiniers

Du Musée des Beaux Arts à Léon de Lyon : une esthétique artistique et culinaire

  |   Bistrots de Cuisiniers, Brasserie Léon de Lyon

Si Lyon est la capitale de la gastronomie, elle est aussi une ville artistique et un haut lieu culturel. En témoigne le musée des Beaux Arts en plein cœur du centre-ville, sur lequel Jean-Paul Lacombe ne tarit pas d’éloges. Tombé sous le charme des jardins intérieurs du musée, « véritable havre de paix », celui-ci apprécie également « le choix et la qualité des expositions ». Deuxième musée de France après le Louvre, situé dans le splendide écrin architectural du Palais Saint-Pierre, une abbaye du XVII ème siècle, le musée présente l’une des plus importantes collections d’œuvres d’art d’Europe (Véronèse, Rembrandt, Poussin, Delacroix, Gauguin…) de l’antiquité égyptienne jusqu’à nos jours. Réparties dans 70 salles, ces collections offrent un parcours varié au visiteur entre objets d’art, médaillier, arts graphiques, peintures et sculptures. Tandis que les jardins sous la protection d’Apollon, dieu des arts offrent au public bien-être et plénitude, loin du vacarme de la ville. Cette dynamique culturelle est le fruit de Sylvie Ramond, conservatrice du musée et cliente fidèle de Léon de Lyon.  « Récemment, elle est notamment venue déjeuner à la brasserie avec la famille Matisse le jour de l’inauguration de l’exposition ». Une collection de peintres de l’école lyonnaise Car cette institution gastronomique mythique de Lyon est également un creuset artistique où figurent en bonne place des peintres de l’école lyonnaise du XX ème siècle : Jacques Truphemus, Jean Fusaro, André Cottavoz, Alain Chevrette, autant de noms emblématiques de ce courant. L’on vient chez Léon de Lyon pour déguster des spécialités culinaires mais également pour regarder les tableaux et autres objets chinés par Jean-Paul Lacombe. La sensibilité artistique du chef se reflète jusque sur les murs de la brasserie. De l’assiette jusqu’au décor, Léon de Lyon est une invitation à la contemplation esthétique.

Lire la suite
Bistrot de Lyon

Gérard Maître, « un fidèle parmi les fidèles »

  |   Actualités, Le Bistrot de Lyon

Maître d’hôtel au Bistrot de Lyon depuis 26 ans, Gérard Maître est selon les termes de Jean-Paul Lacombe « un fidèle parmi les fidèles ». A tel point que ce dernier se trouve même représenté sur la fresque des Lyonnais, vitrine emblématique des personnages qui ont contribué à la réputation gastronomique, culturelle, artistique de la ville. Une fidélité récompensée car Gérard Maître détient même les clés du Bistrot de Lyon. « C’est une très grande marque de confiance de la part de Monsieur Lacombe » Un témoin des évolutions de la ville Né à Lyon, issu de l’école hôtelière de Thonon-les-Bains après trois années passées de 1973 à 1976, Gérard Maître a travaillé pendant quatre ans dans des établissements haut de gamme notamment l’hôtel de luxe « le Normandy » à Deauville. C’est en 1980 qu’il rejoint le Bistrot de Lyon pour une saison de trois mois avant de revenir définitivement le 2 mars 1992 ! En 26 ans, ce dernier a été témoin des évolutions du Bistrot et de la rue Mercière. « Le Bistrot de Lyon est ouvert depuis le 20 septembre 1974. C’est un gage de qualité », souligne ce dernier. Il se souvient également des horaires difficiles. « Il fallait tenir 72 heures par semaine ! » La cantine des « stars » Et il a vu défiler de nombreux artistes venus manger au Bistrot de Lyon !  Johnny Halliday, Laetitia Casta, Michel Sardou, Jean-Jacques Goldman, autant de célébrités que Gérard Maître a servies. Ouvert très tard, le Bistrot de Lyon a toujours été la cantine des chanteurs, acteurs, troupes de théâtre…. D’ailleurs Gérard Maître ne manque pas d’anecdotes à ce sujet. « Jean-Jacques Goldman alors en concert au Jazz à Vienne est arrivé en moto tout seul au Bistrot vers minuit quinze. Le reste de l’équipe était bloqué car une voiture avait délibérément créé un accident pour obtenir un autographe de Mickaël Jones ! » Après plus de 26 ans de bons et loyaux services, Gérard Maître partira en retraite au 1er janvier 2019. Une retraite bien méritée mais pas pour autant de tout repos. « Je vais m’occuper de mes petites filles. Ce sont elles qui vont gérer mon emploi du temps ! »

Lire la suite
Léon de Lyon

Léon de Lyon séduit les jeunes !

  |   Actualités, Bistrots de Cuisiniers

Déjeuner ou dîner dans un fleuron de la gastronomie lyonnaise si vous avez moins de 35 ans et que vous êtes à deux, pour 39,50 euros ? C’est possible avec l’initiative lancée il y a 6 ans par Jean-Paul Lacombe chez Léon de Lyon. Le principe ? Les jeunes trentenaires ne paient qu’un menu sur deux chaque jeudi.   Si ce lieu mythique de la rue Pléney accueille une clientèle régulière plutôt classique, le restaurant mise également sur la jeunesse. Effectivement, il n’y a pas d’âge pour bien manger et goûter à une cuisine lyonnaise qui puise au cœur de ses racines et de ses traditions ! Un bon plan gastronomique estival Cette offre dédiée aux moins de 35 ans permet de ravir les papilles d’une clientèle plus jeune à moindre coût qui hésite à fréquenter les lieux emblématiques de la gastronomie. Cette initiative vise également à « sortir de l’image guindée d’un ancien deux étoiles et à inciter les jeunes à pousser la porte de Léon de Lyon » souligne le chef. Et la formule plaît ! Les plats sont extraits de la carte : 2 entrées au choix, viande-poisson au choix, fromages ou choix de deux desserts. Tous les jeudis, les moins de trente cinq ans profitent de cette offre pour goûter aux spécialités de Léon de Lyon avec un menu qui fait la part belle aux produits de saison et présente une variété de choix entre les entrées, plats et desserts. Une ode au terroir En entrée, vous pouvez opter pour une salade d’artichauts confits accompagnés de leurs copeaux de parmesan et de gressins et un jambon ibérique ou un gravlax mariné aux agrumes avec une crème fouettée au wasabi. Les adeptes du poisson se régaleront d’un filet de dorade poêlé aux légumes avec un mousseux de homard. Les carnivores apprécieront une épaule d’agneau du Limousin braisé longuement, désossé, pressé puis snacké qui se marie d’une semoule aux épices. Plutôt fromages ? Entre le demi-Saint Marcellin et sa petite salade verte à l’huile d’olive, et le caillé de brebis fermier au miel d’acacia du Fût d’Avenas, votre cœur balancera. Les gourmands auront le choix entre des maxi-choux avec une compotée d’abricots ou un nougat glacé nappé de son coulis de fruits rouges. Alors cet été, profitez de ce bon plan pour flâner dans les ruelles typiques de Lyon,  découvrir cette somptueuse brasserie centenaire et vous régaler d’agapes de qualité.

Lire la suite

Célébrer la musique et la gastronomie à Lyon

  |   Actualités, Le Bistrot de Lyon

Place aux festivités musicales le 21 juin pour cette 36 ème édition de la fête de la musique!  L’occasion de célébrer l’arrivée de l’été et de profiter d’une ambiance conviviale au cœur de Lyon qui vibre pour cet événement de divers concerts et vous plonge dans une mosaïque d’univers musicaux dans tous les coins et recoins de la ville, des plus classiques aux plus inattendus. ...

Lire la suite
oeuf_meurette

L’œuf sous toutes ses facettes

  |   Actualités, Le Bistrot de Lyon

Si pour Pâques, il est de tradition de déguster des œufs en chocolat, il existe une autre manière de savourer l’œuf ! En version salée ! Voilà une idée de recette à concocter pour votre menu de Pâques en guise d’entrée et de mise en bouche. Jean-Paul Lacombe livre les secrets de ce plat, véritable institution patrimoniale dans son ouvrage Le Bistrot de Lyon, 40 ans rue Mercière. ...

Lire la suite
Partager cet article

LE BISTROT DU PALAIS
220 Rue Dugesclin
69003 LYON

Tél. : +33 4 78 14 21 21
 

Offrir un
coffret cadeau

BRASSERIE LEON DE LYON
1 Rue Pléney angle Rue du Plâtre
69001 LYON

Tél. : +33 4 72 10 11 12
reservation@leondelyon.com

Réservez
votre table

Consultez la visite
virtuelle

LE BISTROT DE LYON
64 Rue Mercière
69002 LYON

Tél. : +33 4 78 38 47 47
bistrotdelyon@bistrotsdecuisiniers.com

Réservez
votre table

Consultez la visite
virtuelle